Une mère de Saint-Georges plaide coupable de contacts sexuels sur sa fille

Une mère de famille de 23 ans a plaidé coupable à des accusations graves de contacts sexuels et d’incitation à des contacts sexuels sur sa fillette de 2 ans.

Les faits se seraient produits en mars dernier, à Saint-Georges-de-Beauce, rapporte Le Journal de Québec.

Alors que l’enfant se trouvait dans la même pièce que la mère et son conjoint, l’accusée a manifesté son désir d’avoir une relation sexuelle avec lui.

Le conjoint n’étant pas confortable avec la présence de l’enfant, il n’était suffisamment excité au goût de la mère. Elle a donc approché la bouche de sa petit fille très près du membre de son conjoint dans le but de l’exciter et de voir sa réaction.

L’homme, qui n’est pas le père de l’enfant, s’est opposé au geste pédophile. Il a dénoncé les attouchements aux autorités qui ont ouvert une enquête.

La mère de Saint-Georges-de-Beauce a été arrêtée quatre mois plus tard.

Lors de l’interrogatoire, elle a admis d’autres gestes de contacts sexuels qu’elle avait fait seule sur son enfant quelques jours avant les événements reprochés.

La victime et le deuxième enfant de l’accusée ont été confiés à des proches et la mère est interdite de contact.

La Beauceronne a été envoyée dans une maison de thérapie où elle devra résider. Un rapport sexologique a été demandé avant qu’elle ne reçoive sa peine.