Six régions basculent en zone orange

La patience des Québécois a été récompensée alors que le premier ministre du Québec a confirmé mardi soir que certains allègements seront apportés dans l’application des règles sanitaires à compter du lundi 8 février. 

Les grandes lignes de l’annonce qui avait été ébruitée dans les médias en début de journée mardi prévoient notamment l’autorisation de rouvrir les commerces non essentiels dans l’ensemble de la province. Par contre, les rassemblements privés demeurent interdits.

Les salons de coiffure, les musées ainsi que tous les commerces pourront reprendre leurs activités sous certaines conditions. Ce changement concerne également les centres commerciaux qui pourront accueillir la clientèle tout en faisant respecter la distanciation sociale.

Le télétravail demeure obligatoire dans l’ensemble du Québec.

Un autre changement important concerne l’application du couvre-feu qui sera désormais modulé en fonction du palier d’alerte en vigueur. Alors que les zones rouges devront continuer de respecter un couvre-feu dès 20h, son entrée en vigueur sera repoussée à 21h30 pour les régions au palier orange.

À cet effet, ce sont 6 régions qui passeront au niveau d’alerte orange:

  • Gaspésie – îles de la Madeleine
  • Bas-Saint-Laurent
  • Abitibi-Témiscamingue
  • Côte-Nord
  • Nord-du-Québec
  • Saguenay-Lac-Saint-Jean
  • Tout le reste du Québec demeure au stade d’alerte rouge.

Autre annonce, celle-ci attendue par les restaurateurs, prévoit la réouverture des salles à manger dès le 9 février dans les régions situées en zone d’alerte orange. Il sera donc de nouveau possible de s’attabler au restaurant à condition de s’y trouver en présence d’une seule bulle familiale composée d’un maximum de deux adultes et leurs enfants.

En zone orange, la reprise de certaines activités sera autorisée ce qui comprend la réouverture des gyms et la reprise des sports individuels. Les théâtres et les salles de spectacle pourront rouvrir le 26 février. Autre ajout à ce qui sera autorisé à l’extérieur, il sera possible de faire une activité extérieure avec un maximum de 4 personnes issues de 4 adresses différentes en zone rouge, un nombre qui pourra atteindre 8 personnes en zone orange.

Les déplacements entre les régions ne sont pas interdits, mais demeurent non recommandés, il n’y aura pas de barrages routiers entre les régions.

Québec souhaite également permettre aux étudiants des cégeps et universités d’assister à au moins un cours en présentiel par semaine.