Sainte-Marie réclame des mesures de protection pour le centre-ville

Les infrastructures de services publics le long de la rivière Chaudière au centre-ville de Sainte-Marie devront être protégées pour résister au passage d’un couvert de glace en cas d’inondation printanière.

C’est du moins l’une des demandes que souhaite adresser le maire de Sainte-Marie, Gaétan Vachon, au gouvernement du Québec.

En entrevue sur les ondes du O101,5 FM, le maire a expliqué que la démolition de plusieurs maisons met à risque certaines infrastructures au centre-ville…

Le maire de Sainte-Marie, Gaétan Vachon

Quant à la possibilité de draguer la rivière Chaudière pour retirer des sédiments et donner plus d’espace au cours d’eau pour s’écouler en période de crue, il s’agirait d’une option difficilement réalisable en raison des coûts astronomiques. Gaétan Vachon voit toutefois d’un bon œil le dragage de certains affluents tel que la rivière Chassée et la Belair pourrait faire une différence positive. 

Le plan d’urgence mis de l’avant vendredi a permis de limiter les dégâts selon le premier magistrat. Le porte-à-porte effectué par le service incendie a notamment permis de préparer la population concernée afin de mettre des biens à l’abri et de déplacer des véhicules stationnés en zone à risque.

Des rencontres avec les représentants du ministère des Affaires municipales et de l’Environnement sont prévues prochainement.

Entrevue intégrale: