#RevueMaBeauce2020: rétrospective du mois de juillet

Le mois de juillet s’amorce avec d’autres mesures pour venir en aide aux entreprises locales, régionales et nationales, en raison de la pandémie de COVID-19.

Même si les petits rassemblements sont permis, le virus semble guetter dans le détour. Il reprendra du service au fil des prochaines semaines.

Tranquillement, les Québécois doivent s’habituer au masque obligatoire dans les transports en commun, les lieux publics, les commerces, les restaurants et plus encore. À compter du 18 juillet, il deviendra obligatoire.

En entrevue sur les ondes du O 101,5, le directeur national de la Santé publique, Dr Horacio Arruda, mentionnait que le masque serait possiblement obligatoire jusqu’aux Fêtes. On connaît la suite…

À écouter ici…

Masque obligatoire possiblement jusqu’à Noël

Une histoire qui a aussi marqué énormément la région est celle de Norah et Romy Carpentier, décédées à la mi-juillet, tout comme leur père Martin Carpentier. Les corps des petites victimes, tout comme celui du père, ont été retrouvés à Saint-Apollinaire.

Une triste histoire qui aura touché le Québec pendant de nombreuses journées, dans cette année difficile. Il faut rappeler que cette tragédie s’était amorcée avec un énigmatique accident de voiture sur l’autoroute 20.

Pour relire sur le sujet…

Alerte AMBER à Lévis
Carpentier recherché. De nouveaux éléments dévoilés
Alerte Amber: les deux fillettes retrouvées inanimées

Les démolitions se poursuivent en Beauce

Les démolitions de maisons se poursuivent en Beauce. Ce seront plus de 600 maisons, dont 400 à Sainte-Marie qui seront ou sont à démolir.

(Photos archives Doris Langevin)

Une situation qui inquiète grandement le GIRAM. Chose certaine, les Beaucerons, résilients, voient le visage de leurs municipalités changer au fil des années.

À lire…

Le GIRAM inquiet de la démolition de maisons en Beauce

Sur la scène sportive, alors que les grandes ligues sportives reprennent tranquillement l’action, un athlète de Lévis, Thierry Pellerin, 22 ans, est accusé d’infractions d’ordre sexuel sur des mineurs.

Histoire complète ici…

Un athlète de Lévis arrêté pour délits sexuels

Le 23 juillet, le gouvernement annoncera finalement que les rassemblements passeront de 50 à 250 personnes à compter du 3 août. Avec les restrictions d’usage, le monde de la culture et du spectacle peut souffler un peu.

Pendant ce temps, le président américain Donald Trump part en croisade contre l’application TikTok, propriété chinoise.

Et vous, quel a été votre moment marquant de juillet 2020 ?

Mentionnez-nous votre moment marquant de juillet ici.