Recherche de familles d’accueil en Chaudière-Appalaches | La demande est en hausse

Image d'illustration de Deposit photos

Si le CISSS de Chaudière-Appalaches a lancé un appel la semaine dernière afin de trouver de nouvelles familles d’accueil pour les jeunes vulnérables de la région, c’est notamment parce que la demande est en hausse.

C’est ce qu’a expliqué la technicienne en travail social auservice d’encadrement pour les ressources de type familial du CISSS de Chaudière-Appalaches, Josée Pelletier, en entrevue.

Selon elle, les besoins sont «criants» particulièrement pour la clientèle adolescente.

C’est criant! Mes places, je n’en ai plus beaucoup et j’ai beaucoup de demandes. Actuellement, au niveau des adolescents, je n’ai plus de places. On a des adolescents qui sont en attente. On essaie de trouver des ressources alternatives, on va chez des amis, on attend encore un peu chez papa et maman même si ce n’est pas l’idéal… C’est vraiment criant, ça rentre, ça rentre et je ne suis pas capable d’y répondre!

Josée Pelletier,technicienne en travail social auservice d’encadrement pour les ressources de type familial du CISSS de Chaudière-Appalaches

Elle indique par ailleurs que le nombre de demandes est passé de 360 l’an dernier à plus de 430 cette année.