Opération policière majeure dans le Vieux-Québec; deux morts, plusieurs blessés et le suspect arrêté

Crédit photo : Archives

Une véritable scène d’horreur s’est déroulée dans la nuit de samedi à dimanche, dans les rues du Vieux-Québec, alors qu’un individu de 24 ans, déguisé en chevalier, a tué deux personnes, en plus d’en blesser cinq autres. L’homme n’est pas résident de Québec, mais bien de la rive-nord de Montréal.

Selon Robert Pigeon du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ), l’homme a été arrêté vers 00h45, tout près de l’Espace 400e, par des agents de sécurité du Port de Québec. Il souffrait alors d’hypothermie.

Le fil des évènements

Le suspect aurait garé sa voiture près du Château Frontenac, avant d’en sortir et «d’égorger sa première victime».

Selon le journal Le Soleil, ce sont trois femmes qui auraient trouvé la victime au sol, peu après 22h, transpercer à plusieurs reprises.

Il aurait ensuite poursuivi sa route dans le secteur, empruntant l’escalier Casse-Cou, où il a blessé une autre personne avec son arme soit une longue épée. L’étui de l’arme a d’ailleurs été retrouvé dans la voiture de l’assaillant, qui était restée en fonction, près du château. Des bidons d’essence et un pistolet étaient également dans la voiture, mais cela reste à confirmer par les autorités.

L’homme aurait fait un autre blessé près de la « Boutique de Noël », rue de Buade, avant de poursuivre sa route vers la rue Des Remparts, où il aurait fait sa deuxième victime.

La rue de Buade, déserte, au lendemain des évènements – Crédit : Jessy Pouliot Photographie

D’autres blessés auraient été faites jusqu’à son arrestation près du Quai Saint-André et de l’Espace 400e.

«Visiblement, je crois qu’il avait planifié son geste et voulait tuer le plus de personnes possible », a soutenu M. Pigeon.

Secteur bouclé

Le secteur a été bouclé par les policiers du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) pour une grande partie de la nuit. Les gens du secteur ont été sommés de ne pas quitter leur domicile et de barrer leurs portes. Le secteur du Vieux-Québec, de la Colline parlementaire et du Vieux-Port étaient à éviter.

Vers 4h30, le SPVQ a tweeté que la situation était sous contrôle, mais que les gens étaient invités à ne pas approcher le secteur, pour ne pas nuire au travail des enquêteurs.