Manoir Taschereau : un groupe d’intérêt souhaite acquérir le terrain pour en faire un secteur historique

Le Manoir Taschereau a été détruit par les flammes dans la nuit du 2 au 3 février 2021. Crédit photo : Arsenal Media

Selon des informations obtenues par l’équipe d’Arsenal Media, un groupe d’intérêt souhaiterait mettre la main sur plusieurs terrains, dont celui où est situé le Manoir Taschereau sur la rue Notre-Dame Nord, afin d’en faire un secteur historique.

Plus de trois mois après l’incendie criminel qui a détruit le bâtiment bicentenaire et dont les résultats d’analyses policières se font toujours attendre, voilà qu’une concertation serait mise de l’avant pour revitaliser le secteur qui comprend plusieurs terrains où abritaient les cinq manoirs et les trois chapelles de Sainte-Marie.

Crédit photo : Raymond Beaudet

Ces terrains sont celui du Manoir Taschereau, celui de la chapelle Sainte-Anne, celui où était situé l’ancien complexe funéraire Edgar Mercier & Fils ainsi que celui où était l’ancien bureau de la MRC de La Nouvelle-Beauce.

Le groupe qui travaillerait une une solution depuis plusieurs années déjà souhaite faire renaître le projet de ses cendres, afin de s’assurer d’en faire un secteur qui pourrait commémorer la riche histoire mariveraine, entre autres, de la famille Taschereau.

Ce même groupe d’intérêt souhaite également nommer le secteur «Arrondissement Taschereau-Ste-Anne».

Le Manoir Taschereau démoli ?

Depuis plusieurs années, le Manoir Taschereau appartient à un docteur résidant à Québec du nom de Jasmin Belle-Isle. Avare de commentaires depuis l’incendie du bâtiment construit en 1809, ce dernier aurait discuté avec un responsable du groupe d’intérêt pour participer au projet.

Toujours selon nos sources, le Manoir Taschereau pourrait ainsi être démoli avoisinant la somme de 35 000 $, et ainsi, faciliter la mise en place du projet de secteur historique. Des demandes auraient été faites en ce sens.

Pour l’instant, impossible de savoir si une partie du Manoir serait conservée ou s’il serait détruit en entier. Il est toutefois possible de préciser que le plan de l’après Manoir Taschereau est connu, si tout les intervenants au dossier sont en faveur de celui-ci.

Or, la Ville de Sainte-Marie et le Ministère de la Culture et des Communications (MCC) doivent être d’une manière ou d’une autre, impliqués dans le dossier, compte tenu de l’aspect patrimonial du bâtiment.

Des rencontres seraient prévues au calendrier avec les différents intervenants à cet égard.

Le MCC devrait donc prendre la décision finale quant à l’avenir du Manoir, mais dans l’état actuel des choses, considérant les lourds dommages subis en 2019 lors des inondations majeures et le 3 février dernier, il serait surprenant de voir le bâtiment être réparé.

Rappelons que le MCC ne permet pas une destruction à proprement dite d’un bâtiment historique comme le Manoir Taschereau ou le Château Beauce, par exemple. Le Ministre peut octroyer jusqu’à 40% à un propriétaire de bâtiment patrimonial pour effectuer des travaux de restauration.

À cet effet, plusieurs courriels ont été envoyés au Ministère dans les derniers mois pour connaître les avancements au dossier. Notre dernier courriel, d’il y a quelques semaines indiquaient que le dossier était toujours en analyse.

Au final, l’objectif de ce groupe d’intérêt est de sauver le secteur qui a été laissé à l’abandon selon plusieurs citoyens et intervenants, au cours des dernières années.

Vous êtes au fait du dossier et vous souhaitez réagir ?

Écrivez à notre journaliste au [email protected]