Lutte aux changements climatiques: un enjeu qui préoccupe toutes les générations

Une majorité de Québécois a de bonnes intentions quant à la lutte aux changements climatiques, mais la population tarde à adopter des comportements efficaces pour y arriver.

Une étude a été menée par des chercheurs de l’Université Laval et le média Unpointcinq.

D’après les données du Baromètre de l’action climatique découlant d’un sondage Léger, 93% des Québécois estiment que les changements climatiques concernent leur génération. Les gens de toutes les régions et de toutes les générations sont préoccupés par cet enjeu.

74% des répondants croient qu’il y a urgence d’agir et près de 9 personnes sur 10 affirment faire des efforts en ce sens. Les femmes sont en tête, à 80% contre 68%.

À peine 5% des répondants ont indiqué que les changements climatiques n’étaient pas prouvés scientifiquement.

Cependant, plusieurs Québécois attribuent la responsabilité de leur lutte aux gouvernements et aux entreprises.