« L’heure est grave » lance Geneviève Guilbault

La vice-première ministère et responsable de la Capitale-Nationale, Geneviève Guilbault, a indiqué que « l’heure était grave » dans la région de Québec, et aussi, en Chaudière-Appalaches.

Aux dires de madame Guilbault, il y a un risque réel pour le système de santé dans les deux régions administratives. Ainsi, la rupture des soins de santé dans les hôpitaux serait inévitable si les conditions ne changent pas et si le nombre de cas ne diminuent pas rapidement.

En guise d’exemple, la vice-première ministre a mentionné la fermeture partielle temporaire des services d’obstétrique à l’Hôpital de Thetford Mines, annoncée hier.

Geneviève Guilbault a imploré la population à ne pas lâcher prise et à continuer de respecter les mesures sanitaires puisque la situation était très inquiétante.

De son côté, le maire de Québec, Régis Labeaume, a indiqué ressentir la lassitude de la population vis-à-vis la situation actuelle et qu’il ne fallait pas lâcher. M. Labeaume s’inquiète d’ailleurs de l’arrivée du mois de novembre, où les dépressions saisonnières viennent toucher durement la population.

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a abondé dans le même sens que son homologue de Québec, ajoutant qu’il est du devoir collectif de faire des sacrifices pour revenir à une vie plus normale.

Rappelons que dans la Capitale-Nationale, ce sont 117 nouveaux cas qui ont été répertoriés, en plus de trois décès. En Chaudière-Appalaches, 88 cas positifs se sont ajoutés.

Au Québec, ce sont 905 cas supplémentaires qui s’ajoutent au bilan, en plus de 12 décès.