Lévis: les policiers blanchis après avoir fait feu sur un adolescent en fugue

(Crédit photo : Service de police de la Ville de Lévis)

Les policiers de Lévis qui avaient fait feu sur un adolescent en fugue, en septembre 2019, ne feront pas face à aucune accusation.

C’est ce que conclut le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) à la suite de la lecture du rapport transmis par le Bureau des enquêtes indépendantes (BEI).

Le DPCP explique que les policiers n’ont commis aucune infraction criminelle en agissant de la sorte, eux qui tentaient de maîtriser l’adolescent armé d’un couteau. Ils avaient d’abordé utilisé, sans succès, du poivre de cayenne pour freiner le jeune en crise.

Le fugueur, armé du couteau, a ensuite foncé vers un policier qui a ouvert le feu et atteint le suspect trois fois.