Les tests rapides seront finalement utilisés

Le gouvernement Legault a créé ce comité afin de le guider dans l’utilisation des tests rapides homologués par Santé Canada, qui permettent d’obtenir un résultat en 15 minutes ou moins. Québec en a reçu 1,3 million du gouvernement fédéral, et un million supplémentaire est attendu.

À lire sur le sujet…

COVID-19: plus d’un million de tests de dépistage rapide dormiront sur les tablettes

Le comité a indiqué que les tests rapides « sont moins performants que les tests offerts en laboratoire » que l’on utilise depuis le début de la pandémie. C’est pour cette raison, que les tests conventionnels doivent « demeurer le test de choix pour la gestion de la COVID-19 ».

(D’après un reportage de Caroline Dionne)