Les policiers seront plus nombreux sur les routes pour les fêtes nationales

Photo : gracieuseté - SQ

La vitesse et la conduite avec les capacités affaiblies seront dans la mire des patrouilleurs de la Sûreté du Québec (SQ), qui seront plus nombreux sur les routes lors des deux longs congés des fêtes nationales.

Tant à la fête nationale du Québec le 24 juin qu’à la fête nationale du Canada le 1er juillet, les déplacements sont plus nombreux, tout comme le sont les occasions de festoyer.

La SQ déploiera donc davantage d’effectifs sur les routes du 23 au 26 juin ainsi que du 30 juin au 3 juillet. Ils surveilleront particulièrement la capacité de conduite affaiblie par l’alcool ou la drogue ainsi que la vitesse.

« Cependant, le non-port de la ceinture de sécurité et l’utilisation du téléphone cellulaire au volant demeurent une préoccupation importante et feront également partie des infractions surveillées par les policiers », précise la SQ.

À pareilles dates l’an dernier, neuf collisions mortelles sont survenues sur le territoire de la SQ.

Les 75 jours les plus meurtriers sur nos routes

Parallèlement, avec la fête nationale du Québec s’ouvre la période la plus meurtrière de l’année sur les routes du Québec, prévient CAA-Québec.

D’après les données de la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ), pas moins de 92 personnes ont péri sur nos routes entre la Saint-Jean-Baptiste et la Fête du travail l’an dernier.

Dans Chaudière-Appalaches, sept personnes sont mortes dans un accident de la route entre le 24 juin et le 7 septembre 2021, soit le quart des 28 décès recensés l’an dernier. La vitesse et la distraction sont les deux premières causes d’accident mentionnées par les policiers.