Les estacades font leur apparition sur la rivière Chaudière

La Ville de Saint-Raymond utilise les estacades depuis quelques années sur la rivière Sainte-Anne. (Photo tirée du site Portail Constructo)

L’installation des estacades dont on a tant entendu parler a débuté hier, 23 décembre, sur la rivière Chaudière en amont de Beauceville.

Il s’agit d’une mesure de prévention préconisée par l’expert et chercheur de l’Université Laval, Brian Morse, afin de réduire les dégâts causés par les inondations consistant à fixer un câble de part et d’autre de la rivière auquel sont attachés des sapins.

Dans des conditions idéales, les estacades doivent être posées en eau libre et lorsque les glaces se forment, elles créent un embâcle chargé de protéger la ville en aval.

Dans le cas présent, la glace a déjà commencé à se former. Il n’est toutefois pas exclu que le système fonctionne quand même. La Ville de Saint-Raymond, par exemple, utilise ce système depuis quelques années.