Les entreprises de la région sont optimistes pour 2023

Image d'illustration de Deposit photos

Près du trois quarts des gestionnaires et des dirigeants d’entreprises de la Capitale-Nationale et de la Chaudière-Appalaches, sont optimistes quant aux perspectives économiques de 2023 pour leur secteur d’activité.

C’est ce que révèle un sondage de la firme Léger réalisé pour le compte de Québec International, de la Chambre de commerce et d’industrie du Grand Lévis et de la Jeune Chambre de commerce de Québec, auprès de 270 gestionnaires et dirigeants des deux régions entre le 7 et le 25 novembre dernier.

Le sondage révèle que 76 % des répondants estiment que 2022 a été une bonne année pour leur secteur d’activité et 72 % croient qu’il en sera de même cette année.

56 % des dirigeants interrogés prévoient investir dans leur entreprise en 2023, particulièrement en recherche et développement (46 %) et dans l’achat d’équipement informatique (38 %). Plus de la moitié (53 %) des entreprises d’au moins 50 employés veulent investir dans la transformation numérique, l’automatisation et/ou la robotisation. Un quart des gens sondés ont des projets projets d’acquisition et d’expansion en vue.

Les difficultés de recrutement demeurent un enjeu pour les entreprises depuis de nombreuses années, et 2023 ne fait pas exception. En effet, 85 % des employeurs sont aux prises avec cette problématique selon l’enquête. D’ailleurs, 82 % des dirigeants prévoient procéder à des embauches cette année pour répondre à la croissance de leurs activités et au roulement de personnel. Près d’un tiers des employeurs s’est déjà tourné vers le recrutement à l’international pour pourvoir des postes vacants.