Le PLQ et le PQ à la traîne pour se trouver des candidats, dont en Beauce

Photo : montage - Arsenal Media

À trois mois des élections du 3 octobre, le Parti libéral du Québec (PLQ) et le Parti Québécois (PQ) sont les deux partis avec le moins de candidats. En Beauce, ils n’ont toujours pas confirmé de candidatures, contrairement à la Coalition avenir Québec (CAQ), au Parti conservateur du Québec (PCQ) et à Québec solidaire (QS).

À l’échelle de la province, le PLQ et le PQ ont annoncé respectivement 51 et 45 candidats seulement, tandis que la CAQ a presque complété son équipe avec 115 candidats. QS en a recruté 105, le PCQ d’Éric Duhaime 59.

Mireille Lalancette, professeure en communication politique à l’Université du Québec à Trois-Rivières a indiqué au Journal de Montréal que « Plus tôt on annonce nos candidats, plus ça tend à démontrer qu’on a une machine bien huilée […] qu’on a beaucoup de candidats qui sont venus vers nous ».

En Beauce, on ne connaît toujours pas les candidats du PLQ et du PQ. Seule la candidature de Clermont Rouleau pour les libéraux dans Beauce-Nord est à l’agenda, devant être confirmée mercredi prochain, le 20 juillet.

D’ailleurs, les deux plus vieux partis n’ont jamais donné suite aux courriels d’Arsenal Media au sujet des prochaines élections provinciales.

Les députés sortants de la CAQ, Luc Provençal (Beauce-Nord) et Samuel Poulin (Beauce-Sud), tenteront de conserver leurs sièges. Le maire de Saint-Lambert-de-Lauzon Olivier Dumais (Beauce-Nord) et l’avocat Jonathan Poulin (Beauce-Sud) se sont lancés avec le PCQ. QS a aussi dévoilé ses deux candidats, l’ex-candidat néodémocrate François Jacques-Côté (Beauce-Nord) et l’assistant technique en pharmacie Olivier Fecteau (Beauce-Sud).

D’après les projections de Qc125, en date du 29 juin, des luttes à deux entre la CAQ et le PCQ se dessinent dans Beauce-Nord et Beauce-Sud. Dans les deux circonscriptions, le parti de François Legault récolterait 45% des appuis contre 42% pour celui d’Éric Duhaime.