L’avocat du Manoir Liverpool souhaite empêcher la résiliation des ententes avec le CISSS

L’avocat du Manoir Liverpool, Me Jean-François Bertrand, s’exprimera au nom de la résidence pour aînés, aujourd’hui, mardi.

Le Manoir Liverpool poursuit le CISSS de Chaudière-Appalaches pour 700 000$ et souhaite empêcher la résiliation des ententes contractuelles, jugeant qu’il serait illégal de le faire.

Rappelons que la résidence pour aînés de Lévis est dans l’embarras depuis le début du mois de février à la suite d’un rapport accablant publié par le CISSS concernant les maltraitances et l’insalubrité des lieux.