La chance de survie d’un patient deviendrait la priorité

Les hôpitaux pourraient avoir à choisir quel patient prioriser si l’augmentation des hospitalisations dues à la COVID-19 continue. 

Québec serait prêt à mettre en application son Protocole national de priorisation pour l’accès aux soins intensifs adultes en contexte extrême de pandémie.

La sous-ministre adjointe à la Santé, la Dre Lucie Opatrny, a affirmé que les probabilités d’utiliser ce protocole sont maintenant bien réelles.

Il consiste en une échelle complexe d’évaluation clinique avec un système de pointage, qui vise à évaluer les chances de survie d’un patient. Cette évaluation est faite par un comité présent dans chaque hôpital.

Le protocole tient aussi compte de la durée probable du séjour du patient aux soins intensifs et des conséquences du traitement sur sa vie ultérieure. Les patients qui ont de meilleures chances de survie seront priorisés.

(Reportage en collaboration avec Caroline Dionne)