La CCINB préoccupée par le niveau d’alerte orange

La Chambre de commerce et d’industrie Nouvelle-Beauce (CCINB) se dit préoccupée par les possibles conséquences négatives qui pourraient être ressenties par les entreprises de la région, à la suite de l’apparition de la zone orange en Chaudière-Appalaches.

Bien que la CCINB comprenne que la responsabilité revient à chaque entreprise de poser les bons gestes pour faire respecter les mesures sanitaires, la possibilité d’un reconfinement collectif aurait des impacts négatifs sur les commerces régionaux.

De ce fait, par l’entremise de sa directrice générale Nancy Labbé, la CCINB demande au gouvernement Legault de faire les bons choix pour l’économie de la région, afin d’éviter au maximum les effets collatéraux d’un éventuel reconfinement.

Malgré le changement d’alerte au palier orange, la CCINB continuera d’aller de l’avant en appuyant quotidiennement les entreprises de la région qui en ont besoin, et ce, dans le respect des normes imposées.