Gyms en zone rouge: des dirigeants défieront le gouvernement

Les dirigeants de plus de 200 centres d’entraînement ont avoué qu’ils allaient défier Québec en ouvrant leurs portes ce jeudi, 29 octobre, et ce, même si le gouvernement Legault pourrait annoncer la poursuite des mesures en zone rouge plus tard aujourd’hui.

Ainsi, dans un communiqué de presse conjoint, les responsables des centres d’entraînement, des gyms, des studios de yoga et de danse ont demandé au gouvernement Legault de leur prouver que ces établissements étaient des vecteurs d’éclosions du virus, sans quoi, ils rouvriraient leurs portes.

Plutôt que d’être des sources de problèmes, les responsables de ces centres estiment qu’ils contribuent à combattre la dépression dans la population. La coalition soutient également que l’ensemble des mesures sanitaires seront respectées, en accord avec la Santé publique.

Le groupe déplore aussi que le deuxième confinement instauré dans les dernières semaines a poussé un grand nombre de propriétaires vers la faillite.

Plus de détails à venir…