François Jacques-Côté tente sa chance pour Québec solidaire dans Beauce-Nord

Photo : archives - Arsenal Media

Après avoir porté en 2019 et 2021 les couleurs du Nouveau parti démocratique (NPD) en Beauce, François Jacques-Côté fait le saut en politique provinciale avec Québec solidaire (QS). Il a été investi comme candidat solidaire dans Beauce-Nord le 13 juin dernier.

Âgé de 31 ans, M. Jacques-Côté a travaillé une dizaine d’années dans le réseau scolaire comme intervenant en dépendances, mais comme « les contrats dans les écoles c’est dur à avoir » et sa condition familiale ayant changé, lui qui est père d’un jeune garçon de presque an et demi, il est aujourd’hui commis dans une quincaillerie.

« Le plan [de QS] est beaucoup plus concret au niveau du salaire minimum, de la santé, de l’éducation, de l’environnement », selon lui. Il croit que les impacts de la pandémie ne font qu’« exacerber les problèmes qui sont déjà là, donc ça nous prend des mesures qui vont être concrètes et que d’autres partis ne proposeront pas actuellement ».

« Avec Québec solidaire, présentement je réalise un peu un rêve d’enfance de me présenter pour eux, en ayant déjà un peu d’expérience politique pour m’aider. »

François Jacques-Côté, candidat de QS dans Beauce-Nord

Candidat du NPD en Beauce aux élections fédérales de 2019 et 2021, François Jacques-Côté avait terminé cinquième avec respectivement 3,1% et 2,9% des voix.

Il tentera de déloger le député sortant, Luc Provençal, qui avait obtenu 66% des votes en 2018, contre 7% des voix pour le candidat solidaire de l’époque, Fernand Dorval.

Une lutte à deux se dessine toutefois entre M. Provençal et le candidat conservateur et maire de Saint-Lambert-de-Lauzon, Olivier Dumais.