ENTREVUE | L’inflation, avec le président de l’UPA de Chaudière-Appalaches

La hausse du prix des engrais chimiques force les agriculteurs à revoir leurs plans de fertilisation. Sans utiliser plus d’engrais naturels, de fumier, on en étend davantage en début qu’en fin de saison, contrairement à l’habitude. Le prix des carburants, qui ne cesse de monter, affecte aussi fortement les producteurs, qui ne peuvent se passer de leurs machineries.

Le président de l’Union des producteurs agricoles (UPA) de Chaudière-Appalaches, James Allen, nous en a parlé jeudi dans les 100 000 matins.

Rattrapez son entrevue ci-dessous.

Entrevue du 19 mai avec James Allen, président de l’UPA de Chaudière-Appalaches