Encore des démolitions et des déménagements à venir à Sainte-Marie

Le directeur général de Sainte-Marie, Jacques Boutin, et le maire Gaétan Vachon

Les démolitions de résidence en zone inondable au centre-ville se poursuivront pour encore quelques mois à Sainte-Marie. C’est ce qu’a confirmé le maire Gaétan Vachon au micro de HitCountry 105,3, alors qu’il accordait une entrevue à Jean-François Routhier.

Selon le maire, une trentaine de démolitions sont à prévoir d’ici l’été ce qui portera le nombre de maisons ayant été détruites à plus de 400.

Si les premières évaluations laissaient croire que 250 démolitions seraient nécessaires, le bilan n’a cessé de s’alourdir depuis.

L’avenir du centre-ville

Le maire Vachon confirme également que la ville prévoit mettre en place des mesures au cours des prochains mois afin de sécuriser les infrastructures publiques au centre-ville. Avec les nombreuses démolitions, les installations d’Hydro-Québec se retrouvent plus exposées et pourraient être rapidement endommagées dans le cas d’un nouveau sinistre.

La ville prévoit donc protéger ces infrastructures critiques, mais aussi les installations de Bimbo qui demeurent au centre-ville. Un bureau de projet sera mis sur pied très prochainement à cet effet.

Quant à la réorganisation physique des rues qui sont maintenant désertées, des décisions seront prises au cours de l’année pour réaménager les lieux. Par contre, il n’est pas question pour le maire de rayer le nom des rues abandonnées, pour protéger l’histoire de Sainte-Marie, le maire suggère par exemple de mettre en place des sentiers qui pourraient conserver le nom des rues.

Parmi les grands projets qui occuperont le conseil municipal en 2021, on retrouve le déménagement de l’hôtel de ville, de la bibliothèque et de la caserne incendie. Des demandes d’aide financière seront adressées aux différents paliers de gouvernement pour soutenir ces projets.

Il est notamment question de déménager la caserne incendie dans un bâtiment indépendant de l’édifice municipal à l’extérieur de la zone inondable. L’hôtel de ville et la bibliothèque devront également changer d’adresse considérant la hausse fulgurante des primes d’assurance.

En entrevue, le maire précise que le bâtiment n’est plus assurable alors que la franchise atteint 500 000$ pour l’hôtel de ville considérant les risques du secteur.

Le maire souhaite reconstruire la ville

Interrogé à savoir s’il prévoit se présenter de nouveau en novembre 2021, le maire Gaétan Vachon affirme sans détour qu’il souhaite briguer un nouveau mandat en novembre prochain.

Il espère obtenir de nouveau la confiance des citoyens pour achever la reconstruction de la ville a-t-il confié en entrevue.