Des responsabilités parlementaires pour Samuel Poulin, mais pas Luc Provençal

Photo : gracieuseté

Tous les députés de Chaudière-Appalaches ont décroché des responsabilités au sein de l’équipe gouvernementale, à l’exception de celui de Beauce-Nord, Luc Provençal, qui est le seul élu de la région à avoir été oublié.

Deux semaines après avoir dévoilé la composition de son conseil des ministres, le premier ministre François Legault a présenté aujourd’hui l’identité des députés qui feront partie de l’équipe gouvernementale.

Le député de Beauce-Sud, Samuel Poulin, s’est vu confier deux responsabilités, comme adjoint parlementaire au ministre de la Culture et des Communications et aussi adjoint parlementaire au ministre responsable de la Jeunesse. Samuel Poulin se trouvera donc à épauler Mathieu Lacombe, qui est à la tête de ces deux ministères.

« J’accepte avec beaucoup d’enthousiasme les nouvelles responsabilités qui me sont confiées par le premier ministre (…) Étant très sensible à l’importance de la culture dans nos vies et surtout bien au fait des enjeux de l’industrie et de ses retombées économiques importantes, j’y mettrai tout mon cœur et mon énergie pour rapprocher encore plus, les décideurs locaux, la population et le milieu culturel. »

Samuel Poulin, député de Beauce-Sud

Le nouvel élu dans Côte-du-Sud, Mathieu Rivest, assistera également le ministre Lacombe, dans son cas à titre d’adjoint gouvernemental au ministre de la Culture et des Communications.

La députée de Bellechasse, Stéphanie Lachance, devient adjointe parlementaire à la présidente du Conseil du trésor, Sonia Lebel, pour les volets Efficacité de l’État et Décentralisation.

« Je suis très fière d’accepter ce nouveau mandat d’adjointe parlementaire au Conseil du  trésor. Le travail est d’ailleurs déjà amorcé avec la ministre Sonia Lebel, dont j’apprécie particulièrement le style de gestion. Je compte m’attaquer rapidement à la révision et à la régionalisation de différents programmes. »

Stéphanie Lachance, députée de Bellechasse

Dans Lotbinière-Frontenac, Isabelle Lecours a été nommée adjointe parlementaire au ministre de l’Éducation pour les volets Violence chez les jeunes et Lutte contre l’intimidation. Elle assistera donc le nouveau ministre de l’Éducation, le député de Lévis Bernard Drainville.

La nouvelle députée de Chute-de-la-Chaudière et ex-journaliste, Martine Biron, a quant à elle été nommée ministre des Relations internationales et de la Francophonie ainsi que ministre de la Condition féminine.

Finalement, le député de Beauce-Nord, Luc Provençal, a été une fois de plus oublié, ne décrochant aucun mandat précis outre celui de représenter les citoyens de son comté.