Des dizaines de millions pour le réseau routier de la région

Gracieuseté

La ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches a annoncé des investissements de 361 139 000 $ pour les deux prochaines années afin d’assurer le maintien et l’amélioration des infrastructures routières, ferroviaires et aéroportuaires de la région de la Chaudière-Appalaches.

Une somme de 173 532 000 $ servira pour des chaussées en bon état; 96 809 000 $ pour des structures en bon état; 6 226 000 $ pour assurer le maintien en bon état de ponceaux et de structures situés sur des emprises ferroviaires abandonnées; et 30 561 000 $ pour des projets ferroviaires.

Parmi les projets annoncés, mentionnons :

  • le remplacement complet de la membrane d’étanchéité et de l’enrobé sur le tablier du pont Pierre-Laporte;
  • la reconstruction de la chaussée en béton sur l’autoroute 20, dans quelques municipalités de Lotbinière, soit environ 4 km en direction ouest, à la hauteur de Saint-Janvier-de-Joly, et 8 km en direction est, dans le secteur de Saint-Apollinaire;
  • la réparation du pont enjambant la rivière Chaudière, à Saint-Joseph-de-Beauce.

Grâce à l’adoption de la Loi concernant l’accélération de certains projets d’infrastructure, deux projets seront réalisés plus rapidement dans la région de la Chaudière-Appalaches :

  • le prolongement de l’autoroute 73, à Saint-Georges, en Beauce;
  • le projet de maintien des actifs et de réhabilitation du chemin de fer Québec central.

(Un reportage d’Alain Faucher)