Des amendes allant de 1 000$ à 6 000$ pour les contrevenants

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, a annoncé mercredi en fin de journée, que les personnes qui devaient se trouver dans un endroit dont les activités étaient suspendues en raison des mesures sanitaires mises en place, s’exposaient à des amendes pouvant aller de 1 000$ à 6 000$.

Tel qu’indiqué dans le tweet de M. Dubé, ces contraventions s’appliquent en zones rouges, dans les lieux comme les gyms, les salles à manger de restaurants, les bars et les cinémas.

Le gouvernement avait d’ailleurs avancé dans les dernières heures qu’un décret allait être mis de l’avant, afin décourager les Québécois à désobéir aux règles.

Rappelons que lundi, les centre d’entraînement avaient annoncé leur intention de rouvrir ce jeudi, malgré l’interdiction gouvernementale. Ils ont finalement fait volte-face en début de journée, mercredi.