Débat dans Beauce-Nord | Des échanges respectueux et courtois sans hargne

De gauche à droite : l'animateur Jean-François Routhier, le conservateur Olivier Dumais, le solidaire François Jacques-Côté, la péquiste Paméla Lavoie-Savard, le caquiste Luc Provençal et le libéral Clermont Rouleau (photo : Alexandre Dubé - Ma Beauce).

Les candidats dans Beauce-Nord ont croisé le fer mardi matin au centre Caztel de Sainte-Marie, en vue du scrutin du 3 octobre prochain. Ils ont débattu avec discipline et respect, sans s’interrompre l’un l’autre.

Luc Provençal (Coalition avenir Québec — CAQ), Olivier Dumais (Parti conservateur du Québec — PCQ), Clermont Rouleau (Parti libéral du Québec — PLQ), François Jacques-Côté (Québec solidaire — QS) et Paméla Lavoie-Savard (Parti Québécois — PQ) ont répondu à l’invitation des chambres de commerce et d’industrie Nouvelle-Beauce (CCINB) et de Saint-Joseph-de-Beauce (CCISJB).

De 7 h 30 à 9 h 30, ils ont défendu la plateforme de leurs partis respectifs en quatre blocs : main-d’œuvre et immigration; développement régional, économie et innovation; santé; et environnement.

Un incontournable de ce débat était bien sûr l’enjeu du 3e Québec-Lévis. À ce sujet, voici un extrait du candidat conservateur Olivier Dumais suivi du député sortant de la CAQ, Luc Provençal.

Le candidat libéral, Clermont Rouleau, préfère attendre des études avant de prendre position, tandis que ceux du PQ et de QS, Paméla Lavoie-Savard et François Jacques-Côté, s’opposent à tout projet de 3e lien.