Conclusions de la CNESST sur la mort de 2 hommes à Saint-Simon-les-Mines en 2018

L’ouvrier agricole et son employeur décédés dans un silo de la Ferme Rodveil Holstein à Saint-Simon-les-Mines en septembre 2018 ont été asphyxiés.

C’est ce que conclut la CNESST après avoir enquêté sur le décès de l’ouvrier Axel Josué Saloj Miculax et son employeur, Dany Rodrigue.

Le jour de l’accident, l’employé et un collègue devaient entrer à l’intérieur d’un silo afin de niveler l’ensilage de maïs à l’aide de fourches. Après que M. Miculax soit entré à l’intérieur du silo, son collègue a constaté qu’il ne redescendait pas et a couru avertir son employeur, Dany Rodrigue, qui a tenté d’aller le chercher. Les corps ont été retrouvés inertes à l’intérieur du silo par le Service de sécurité incendie de Beauceville.

Selon le rapport de la CNESST, les deux hommes se sont retrouvés dans une atmosphère appauvrie en oxygène par la présence de gaz d’ensilage à l’intérieur du silo tour conventionnel. Il n’existait alors pas de planification et de méthode de travail en espace clos.

La CNESST considère notamment qu’une procédure complète d’entrée en espace clos doit être respectée et que le port d’un appareil de protection respiratoire est obligatoire lorsque les mesures de détection des gaz ne sont pas sûres.

Le rapport d’enquête sera envoyé à l’Union des producteurs agricoles ainsi qu’à l’Association canadienne de sécurité agricole et sera diffusé dans les établissements de formation.