40 hectares de terres en friche remis en culture

Image d'illustration de Deposit photos

Neuf entreprises de la région de Chaudière-Appalaches ont bénéficié d’aide financière en 2023 afin de mettre en état de culture une quarantaine d’hectares de terres en friche.

Ces aides financières ont totalisé un montant de 71 000$.

En Beauce, l’entreprise Frajeir de Saint-Joseph-de-Beauce a reçu un montant de 10 275$ afin de remettre en état un total de 4,69 hectares alors que la Ferme Jacnelle de Beauceville a reçu 7 750$ pour 3 hectares.

Ces sommes proviennentde l’Entente sectorielle de développement bioalimentaire qui est géré par la Table agroalimentaire de la Chaudière-Appalaches.

Selon le directeur général de la Table agroalimentaire de Chaudière-Appalaches, Bruno Couture, la remiseen culture de terres en friche contribuera à « présenter l’autonomie alimentaire comme moteur économique » de la région.

Les entreprises qui ont bénéficié de l’aide

L’entreprise Frajeir de Saint-Joseph-de-Beauce;
La Ferme Marichel de Sainte-Agathe-de-Lotbinière;
La Ferme Rénile de Saint-Jean-Port-Joli;
La Ferme Du Bosquet de Sainte-Claire;
La ferme DM Groleau de Thetford-Mines;
La Ferme Belancel de de Saint-Jean-Port-Joli;
La ferme Dubé et Fils de L’Islet;
La Ferme Jacnelle de Beauceville;
La Ferme Liclerc de L’Islet.