1200 entreprises seront consultées pour une étude sur la pénurie de main-d’oeuvre dans la région

Face à la situation préoccupante causée par la pénurie de main-d’œuvre, l’ensemble des élus municipaux et leur organisme ou service de développement économique de la Chaudière-Appalaches se mobilisent pour réaliser une vaste étude qui mesurera les impacts économiques des cinq dernières années engendrés par la pénurie de main-d’œuvre.

L’objectif de cette étude est d’établir un constat chiffré des effets dévastateurs du manque de main-d’œuvre sur le développement des entreprises et sur notre économie régionale.

Les 30 et 31 août prochains, les 1 200 entreprises manufacturières de la région de Chaudière-Appalaches seront interpellées par leurs intervenants économiques pour compléter un sondage Web qui permettra de documenter la valeur des « manques à gagner fiscaux » attribuables à la pénurie de main-d’œuvre.

Des données quantitatives, telles que la valeur des refus de contrats, des opportunités d’exportation manquées, des abandons de projets, de l’incapacité à démarrer de nouveaux quarts de travail, le choix de poursuivre sa croissance hors région, etc., seront recueillies afin de chiffrer l’envergure des impacts de cette crise.

Les données recueillies permettront de formuler des recommandations et d’interpeller les différents paliers de gouvernement afin de réclamer d’urgence des améliorations à leurs programmes respectifs pour soutenir les entreprises.

(D’après un reportage de Tristan Brunet-Dupont)